la nostalgie du cirque des marionnettistes les costumes

le vrai cirque a disparu ?
Ah les marionnettistes de mon enfance.
Les décors, les costumes...
Du théâtre sans ambition mais humain, théâtre de marionnettes.
La nostalgie du vrai cirque, jamais pratiqué mais adoré.
La nostalgie des dompteurs.
La nostalgie des vrais clowns, des acrobates, des funambules.
Quand le clown applaudit je jubilait.




Vous pouvez commenter

- le 22 mai 2011 à 11 : 37
par jacqueline : les marionnettistes ou les automates à quoi bon, il y en a même qui se construisent leur propre décadence. A quoi bon avoir une nostalgie pour qui, pour quoi ? mets toi ton nez rouge et vas te faire voir chez les grecs. signée une nana qui n'a rien compris à ton théatre




La nostalgie précédente du site.